Bonjour à tous ! c’est Zak encore une fois. Aujourd’hui je vais vous parler de ma première réalisation domotique, ma première tentative de soudure pour fabriquer moi même ce fameux RFlink, l’alternative DIY d’un RFXCOM. Avant de se plonger dans le tuto. permettez moi de vous raconter un peu de blabla…

RFlink c’est quoi  ? et ça sert à quoi ?

Parmi les protocoles les plus anciens et les plus répandus dans la domotique on trouve la radio-fréquence avec ces différentes longueurs d’ondes,  il existe plusieurs modules domotique utilisant des fréquences spécifiques notamment le 433Mhz : sonde de température, détecteurs de mouvement, prises télécommandées…etc. Pour pouvoir gérer ces modules depuis un ordinateur on aura besoin d’une passerelle USB, d’où l’intérêt du RFlink, une version DIY et open source du produit commerciale RFXCOM.

Le RFlink comme le RFXCOM est capable d’envoyer et recevoir des trames radio permettant d’interagir avec des modules RF et d’interfacer avec un logiciel domotique comme Jeedom ou Domoticz.

Le RFlink est un projet freeware développé par une équipe néerlandaise, qui le maintient à jour, et ne cesse de l’optimiser en ajoutant de nouveaux modules à la liste des supportés. Il peut être construit d’un Arduino ou Raspberry PI, et des transmetteurs et récepteurs Radio-fréquence. il supporte des dizaines de modules domotiques de constructeurs connus comme Chacon, Oregon Scientific..etc (vous trouverez ici la liste complète) et à la différence du RFXCOM il peux aussi fonctionner en multi-fréquence en ajoutant un transceiver 2.4G pour contrôler par exemple des ampoules Milight , Philips Living ou encore Ikea Ansulta. le coût est considérablement plus bas, sachant que vous pouvez construire votre propre gateway à moins de de 15€ ou l’acheter préfabriqué à 38€, au lieu du RFXCOM qui coûte plus de 90€.

 

Matériel nécessaire pour RFlink

Pour ce qui est 433Mhz il y a différents types que vous pouvez utiliser, je citerai ici les plus recommandés, et ceux que j’avais testé.

1- Arduino Méga 2560 (CH340G) :

arduino-mega-rflink

je recommande de prendre un de bonne qualité. moi j’ai pris celui dans la photo.

voir sur  :  Amazon    Aliexpress

2- Un récepteur + transmetteur 433Mhz

-RXB6 Super Heterodyne + XD-FST FS1000A comme alternative pour le transmetteur

voir sur RXB6  :  Amazon    Aliexpress

voir XD-FST FS1000A sur :  Amazon    Aliexpress

ou

-WL101 +WL102

voir sur  :  Amazon   Aliexpress

ou

-SRX882 +SRX881

voir sur  :  Amazon   Aliexpress

ou

– le tranceiver (transmetteur et recepteur à la fois) Aurel RTX MID 5v

voir sur : Amazon

3-une mini breadbord pour tester ou pour éviter les soudures:

voir sur  :  Amazon   Aliexpress

-jumpers 10cm (de préférence courtes si vous ne comptez pas souder)

voir sur  :  Amazon   Aliexpress

ou

-un pcb + des pins 2.54mm femelles pour souder et avoir un montage plus propre :

voir sur : Amazon  Aliexpress

voir sur : Amazon  Aliexpress

 

Que choisir ?

Le plus recommandé par l’équipe de développement de RFlink est le tranceiver Aurel RTX MIDI 5V. pourtant, ce dernier coûte plus de 20 € ce qui parait plus cher que le coût total qui devrais valoir un RFlink DIY. l’avantage de celui-ci, c’est qu’il fait la fonction de transmission et réception sur un seul module, et dispose d’un circuit interne permettant de basculer entre la transmission et la réception afin de n’utiliser qu’une seule antenne. les autres modules restent aussi efficaces et peuvent être optimisés ce que j’expliquerais à la fin du tuto.  je vous ai fait ce tableaux comparatif :

TransmetteurTransmissionAntenneObesrvation
RXB6ASSEZ BONNEnon fourniepeu disponible
SRX881ASSEZ BONNEfourniepins non soudés
WL102BONNEfournieantenne non soudée
AUREL RTX MIDI 5VTRES BONNEnon fourniecoût élevé
XD-FST FS1000ABONNEnon fournienon compatible RTS

RécepteurRéceptionAntenneObesrvation
RXB6BONNEnon fournie (voir optimisation en bas)
SRX882BONNEfourniepins non soudés
WL101ASSEZ BONNEfournieantenne non soudée
AUREL RTX MIDI 5VTRES BONNEnon fourniecoût élevé

 

Le choix dépend de la surface que doit couvrir le RFlink. Pour couvrir un petit appartement les modules Qiaship WL101 et WL102 avec leurs petites antennes sont vraiment une bonne solution, mais si vous disposez d’une grande surface avec beaucoup d’obstacles, là, il vaut mieux opter pour le RXB6 pour la réception et le wl102 ou le XD-FST FS1000A comme transmetteur.

 

Le montage de RFLINK

Si vous comptez utiliser le récepteur RXB6 avec son transmetteur ou en combinaison avec le FS1000A le montage est comme suit :

 

Récepteur RXB6 :

-le pin 8 GND vers un des GNDs de l’arduino  méga.

-le pin 7 DATA du récepteur vers le pin 19 du méga.

-le pin 5 VCC  du récepteur vers le pin 16 du méga.

le transmetteur RXB6 ou FS1000A :

-le pin GND vers un des GNDs de l’arduino  méga.

-le pin DATA du transmetteur vers le pin 14 du méga.

-le pin VCC  du transmetteur vers le pin 15 du méga.

 

Pour utiliser les Qiaship WL101 et WL102, le montage est comme suit :

Récepteur WL101 :

-le pin 4 GND vers un des GNDs de l’arduino  méga.

-le pin 2 DATA du récepteur vers le pin 19 du méga.

-le pin 1 VCC  du récepteur vers le pin 16 du méga.

le transmetteur WL102 :

-le pin 4 GND vers un des GNDs de l’arduino  méga.

-le pin 2 DATA du transmetteur vers le pin 14 du méga.

-le pin 3 VCC  du transmetteur vers le pin 15 du méga.

 

Pour utiliser les SRX882 et STX882 le montage est le suivant :

 

Récepteur SRX882 :

-le pin 1 GND vers un des GNDs de l’arduino  méga.

-le pin 2 DATA du récepteur vers le pin 19 du méga.

-le pin 4 VCC  du récepteur vers le pin 16 du méga.

le transmetteur STX882 :

-le pin 3 GND vers un des GNDs de l’arduino  méga.

-le pin 1 DATA du transmetteur vers le pin 14 du méga.

-le pin 2 VCC  du transmetteur vers le pin 15 du méga.

 

 

RFlink téléversement du firmware :

ici pas d’arduino IDE, le firmware s’installe via l’outil RFlinkloader, il faut  télécharger l’archive par ici, le décompresser, et cliquer sur RFlinkloader.exe cliquer sur ‘Scan Available Ports’ pour faire apparaître le port COM cliquer ensuite sur ‘Select File’ et sélectionner RFLink.ccp.hex

 

 

enfin, cliquer sur ‘Upload/Program Firmware to device’ la led de l’arduino commence à clignoter, attendre jusqu’à l’affichage du message ‘programming successful’ cliquer OK et fermer RFLinkloader.

maintenant pour tester le RFllink, il faut d’abord s’assurer que le montage et OK, brancher l’arduino et ouvrir RFLinkloader une autre fois. cliquer ensuite sur ‘Serial Port Logging’ on aura l’affichage des infos relatifs au RFlink, comme vous voyez dans la photo, mon RFlink commence déja à remonter les infos de ma sonde Oregon.

 

 

RFlink sur Jeedom et Domoticz

RFlink est nativement supporté par Domoticz, il suffit d’aller sur ‘Matériel’,  sélectionner type ‘RFLink  Gateway USB’,  Sélectionner le port com correct (on rpi ex. /dev/ttyACM0) lui donner un nom (ex RFlink) et cliquer sur ‘Ajouter’.

 

 

Pour Jeedom, il nécessite le plugin ‘RFlink’ disponible sur le market pour 4 €. une fois le plugin installé, activé et les dépendances installées, il suffit de choisir le port com.

 

Optimisation de Rflink

Au début du tuto je n’ai pas parlé d’antenne puisqu’il y a des modules livrés avec des petites antennes, pour le RXB6 ou l’Aurel un fil de cuivre de 17.3cm et suffisant. si vous retrouvez encore des problèmes de réception avec le RXB6, vous pouvez ajouter 3 condensateurs en parallèle comme le montre le schéma suivant :

rxb6 capacitors

un condensateur ceramic de 100nf   voir sur : Amazon  Aliexpress

un condensateur de 0.47uf + un condensateur de 10uf  voir sur : Amazon  Aliexpress

personnellement j’utilise un simple fil isolé (17.3cm) qu’on trouve sur les bobines, et des condensateurs que j’ai récupéré d’une plaque électronique. la réception est très bonne ( ça couvre un appartement de 130m2)

 

 

Si vous voulez encore de la portée, je vous propose d’opter pour une antenne SMA :

voir sur : Amazon  Aliexpress

voir sur : Amazon  Aliexpress

ou encore mieux :

voir sur : Amazon  Aliexpress

et n’oubliez pas le connecteur femelle :

voir sur : Amazon  Aliexpress

 

Mon tuto touche à sa fin, je vous donne rendez-vous bientôt, pour parler du RFlink 2.4G et la possibilité de contrôler des lampes milight et avoir le retour d’état. je vous invite à suivre le blog sur les réseaux socieaux. A bientôt !!