Domotique Open source & high Tech
Faire de l’Ambilight avec un Raspberry et Hyperion

Faire de l’Ambilight avec un Raspberry et Hyperion

Avez-vous déjà vu un téléviseur diffusant un halo lumineux dynamique sur le mur de derrière en fonction de l’image affichée ? ça s’appelle l’Ambilight et c’est une technologie propriétaire à Philips. Les lumières diffusées sur le mur changent de couleur en temps réel offrant ainsi une meilleure immersion, un confort visuel et une ambiance agréable.

Dans ce tutoriel on verra comment monter un système Ambilight sur n’importe quel téléviseur, grâce à un Raspberry pi et une bande de leds qu’on va placer autour du cadre TV.

Principe d’Ambilight :

Le Raspberry analyse l’image transmise à la télé, en fonction des couleurs des bords de l’image il envoie un signal au leds correspondantes pour qu’elles prennent la même couleur. Pour ça nous utiliserons une bande de leds spécifique, chaque led de la bande peux avoir une couleur x à un instant t. le super logiciel Hyperion va aussi nous permettre de mettre des couleurs statiques, ou des jolis effets et ce, via une application Android, sympa non ? celle-ci va nous permettre aussi de diminuer/augmenter l’intensité et allumer/éteindre l’Ambilight.

Avant de passer au matériel nécessaire vous devez savoir que ça va dépendre du cas d’utilisation :

Grabber interne : la source d’image est le Raspberry lui-même, exemple de media center sur Raspberry ( Kodi, Openelec, Librelec)

Grabber externe : le Raspberry analyse l’image venant d’une autre source comme un récepteur numérique, une Playstation ou un autre ordinateur, dans ce cas on aura besoin d’un « Grabber usb » et probablement d’un adaptateur Hdmi RCA au cas où la source d’image n’a que de sortie Hdmi.

Matériel nécessaire :

-Un Raspberry PI (modèle b+ pi 2 ou pi 3). Avec son alimentation 5V 2A.

Raspberry PI

voir sur :  Amazon Aliexpress  

-Une bande à leds de type WS2801 (pour mon cas j’ai pris 2m pour une TV 32 pouces).

leds ws2801

voir sur :  Amazon Aliexpress

-Une bonne alimentation 5v 3A ou 5A pour les leds (chaque mètre consomme environ 1A).

powersupply

voir sur : Amazon Aliexpress 

-Un Grabber USB si vous comptez utiliser une source vidéo externe que celle du Raspberry, (exemple Playstation ou un STB).

grabber

voir sur: Amazon Aliexpress 

-un adaptateur Hdmi RCA:  pour avoir deux sortie Hdmi, une vers le grabber et l’autre vers la TV

hdmi-adapter

voir sur : Amazon Aliexpress 

-Des Jumpers.

jumpers

voir sur : Amazon Aliexpress 

-des connecteurs de bande à leds pour éviter le soudage.

voir sur : Amazon Aliexpress

ou

-Un fer à souder et de l’étain.

etain

Préparation :

Il est recommandé de démonter le téléviseur et le poser sur une table avec des draps dessus pour éviter de l’abimer.

ambilight

Il est aussi préférable de découper un cadre en carton ou autre chose, et le coller derrière la TV pour ne pas coller directement la bande à leds et éviter de toucher le dos de la TV pendant la soudure.

Mise en œuvre :

Hardware

-Couper la bande à leds soigneusement avec un ciseau à l’endroit de coupure. On découpe les morceaux de façon à entourer le cadre de la TV.

ambilight2

-On enlève le ruban adhésif des morceaux de la bande et on les colle au dos de la TV.

ATTENTION il faut suivre le sens de la flèche. Toutes les flèches de morceaux doivent suivre le même sens.

ambilight3

Pour mon cas j’ai suivi le sens des aiguilles de la montre.

ambilight4

-Maintenant la partie la plus délicate, La soudure pour joindre les morceaux. Sur la bande il y a des sections avec 4 points de soudure (là où on a découpé) il faudra souder des petits fils pour joindre les extrémités des morceaux. Les points de soudure correspondent au 4 fils d’extrémité de la bande il y a GND (fil noir), SI (fil bleu), CK (fil vert) et 5V (fil rouge).

Que vous sachiez souder ou pas, juste un peu de patience et de précision, peu importe l’esthétique !  regardez mes soudures ils sont moches :

ambilight5

-On relie le Ground et le 5V du retour de la bande avec ceux du départ, le CI au pin23 et le DI au pin19, et finalement ou ajoute une liaison entre le Ground du Raspberry avec celui de la bande.

Par précaution on alimente pas la bande alors que le Raspberry est éteint.

ambilight6

Branchement de Grabber

ambilight6

Au cas où l’appareil ne dispose que d’une seule sortie vidéo (la majorité de cas) il nous faut un « Hdmi splitter » pour avoir une autre sortie à brancher sur le téléviseur.

Software

Le logiciel peut être installé sur n’importe quelle distribution pour media center (OSMC, Openelec, Librelec), mais aussi sur Raspbian. Moi je préfère ce dernier car ça permet de profiter au maximum de l’OS, et il se peut dans certains cas de vouloir utiliser seulement une source externe (un RPI Zero sera suffisant).

L’installation de Hyperion est super simple, les développeurs ont créé « HyperCon » une application java pour Windows qui permet d’installer et configurer le logiciel sur Raspberry . Nous aurons seulement besoin d’une connexion SSH.

1-Télécharger sur votre pc Windows HyperCon 

2-Lancer HyperCon en cliquant sur HyperCon.jar

hyperion1

3-Passer directement à l’onglet SSH. On choisit le système qu’on a sur le Raspberry, il y a « Openelec/librelec » et « all systems » moi j’ai choisi le dernier car j’ai un Raspbian avec Kodi installé manuellement.

Puis on a l’adresse IP du Raspberry, le port SSH « 22 »,   l’username et le password (pi/raspberry par défaut pour Raspbian), enfin cliquer sur « Connect ».

hyperion2

4-Une fois connecté, on clique sur « inst./Upd.Hyperion » on répond « oui », une fenêtre s’ouvre et nous affiche le déroulement de l’installation, à la fin le Raspberry va redémarrer, Hyperion est maintenant installé, on doit se reconnecter une nouvelle fois pour commencer sa configuration.

hyperion3

5-Une fois reconnecté dans HyperCon on se rend au premier onglet nommé « Hardware »

Section : Device

Configurations name : le nom de fichier de configuration, on le laisse tel qu’il est.

Type : on choisit le type de leds qu’on a monté « WS2801 »

Output : /dev/spidev0.0

Bauderate : vitesse de transmission on laisse 1 000 000

RGB Byte Order : c’est l’ordre des couleurs, on met RGB par défaut, mais si après configuration par exemple on voit du bleu à la place du vert on met RBG et ainsi de suite.

Section : Construction

Direction : vous vous souvenez de la flèche de direction de la bande, moi j’ai monté la bande dans le sens des aiguilles de la montre lorsqu’on regarde le dos de la télé, alors maintenant dans la configuration on regarde la télé par devant, donc le sens sera le contraire, on met « counter clockwise » c’est-à-dire « contre le sens des aiguilles de la montre »

LEDs horizontal : le nombre de led qui se trouve dans le morceau horizontal d’en haut.

LEDs Left : le nombre de leds sur le côté gauche.

LEDs Right : le nombre de leds sur le côté droit.

Bottom Gap : (le vide en bas) c’est la différence entre le nombre de led horizontale d’en haut et les leds qu’on a en bas, moi j’ai 23 en haut et 12 en bas (6 à gauche et 6 à droite) donc 23 -12=11

 Lorsque vous modifiez les nombres de leds vous regardez les changements en temps réel sur l’écran de simulation, comptez les leds manuellement et assurez-vous que c’est bien le même cas du montage

1st LED offset : lorsqu’on remplit les nombres de leds, il y’aura une numérotation des leds par le logiciel, le premier led de la bande c’est-à-dire du côté branché au Raspberry dans mon cas est le numéro 19, j’ai mis 19 dans la case et on remarquera qu’il va prendre le numéro 0. (Vous mettez votre numéro).

hyperion4

Section Image Process

Horizontal depth % : La largeur des bandes horizontal d’analyses de l’image, 8 est une bonne valeur.

Vertical depth % : La largeur des bandes vertical d’analyses de l’image, 4 est une bonne valeur.

Horizontal Gap % : on met une valeur si les zones d’analyses doivent être décalé du bord horizontal de l’écran. On le laisse à 0.

Vertical Gap % : on met une valeur si les zones d’analyses doivent être décalé du bord vertical de l’écran. On le laisse à 0.

Overlap % : chevauchement des zones de détection pour une transition plus lisse des couleurs. Moi j’ai mis 20% mais vous le laissez à 0 si vous avez un nombre de leds élevé.

Section Blackborder Detection

Enabled : cocher pour ignorer la bande noire des films.

Voici la vue finale de mon configuration pour l’onglet Hardware

hyperion5

6-On se rend sur l’onglet « Process »

Smouthing : à cocher, permet d’agir sur la vitesse de transition dans les changements de couleurs. Si vous remarquez un retard de changement de couleurs des leds par rapport aux images, diminuez la valeur de time. Moi j’ai mis 100.

Transform : dans cette section on calibre les couleurs par rapport à ceux affiché à l’image on laisse ici les valeurs par défaut. Après configuration si vous obtenez par exemple un blanc teinté en rouge vous diminuez la valeur de rouge dans le whitelevel.

NB : La calibration peut se faire via l’application Android.

7-On se rend ensuite sur l’onglet « Grabber » ici il y a deux section une pour l’image interne de Raspberry et l’autre pour l’image externe (décodeur par exemple) on coche « Enabled » sur celle qu’on veut ou sur les deux selon le cas d’utilisation.

Internal Frame Grabber :

Width : 640

Hight : 360

Interval ms :100ms

Priority Channel :890 cette valeur moins de la valeur 895 du grabber externe donne la priorité pour traiter l’image interne de raspberry. S’il n’y a aucune vidéo en lecture par Kodi Hyperion traite l’image externe. Si vous voulez le contraire, permutez les valeurs.

Grabber V4L2

Device : le nom du Grabber donné par le système dans la majorité des cas c’est /dev/video0

Input : laisser 0.

Video Standard :  la norme à utiliser ( PAL dans notre cas )

Width et Height : à laisser par défaut -1.

Frame Decimation : à laisser par défaut 2.

Size Decimation : à laisser par défaut 8.

Priority Channel : 895 (une valeur inférieure à celle du Grabber interne donne la priorité à l’image externe)

3D mode : on choisit 2D.

Crop Left Right Top et Bottom: après avoir téléverser le fichier de configuration final et avoir un ambilight qui marche. On va retourner sur cette page et faire un clic droit au centre de l’écran de simulation, un menu contextuel s’ouvre permettant de faire une capture d’écran de l’image de Grabber, on clique sur « Take grabber Screenshot » et une image s’affiche à la place du « tourbillon de couleur »

hyperion6

hyperion7

Si on regarde attentivement l’image capturée en constate la présence de bandes noirs de quelques millimètres en haut, en bas, et aussi à droite. J’incrémente donc les valeur Top, Bottom et Right jusqu’à disparition des bandes

Des valeurs de 3 pour chacune ont corrigé le problème.

hyperion7

Red Signal Threshold: on ajuste cette valeur si le rouge capturé par le Grabber est plus foncé. On laisse à défaut 0.

Green Signal Threshold: 0.

Blue Signal Threshold: 0.

8-On se rend sur l’onglet External

Section Kodi checker:

On coche « Enabled » si on veut modifier les autres options, comme ça, si on coche « pause » par exemple l’Ambilight restera allumé même si la vidéo est en pause.

Kodi Ip-Address : 127.0.0.1 car Kodi se trouve sur le même appareil.

Port : on le laisse par défaut 9090.

Section Json/Proto/Boblight server :

Rien à changer ici pour le moment, les ports à configurer sert à faire de la Hue, ou étendre l’Ambilight. Chez moi j’ai monté une extension de bande à leds de 1m sur le meuble TV. La bande est pilotée par une Wemos D1 qui communique sans fils avec le Raspberry via ces ports.

Section Booteffect/Static color :

Enabled : on coche pour avoir un effet au démarrage du Raspberry, j’ai laissé tout à défaut.

Proto/Json Forward :

Rien à changer ici, ces ports servent à communiquer avec d’autres Ambilight est accessoires.

9-Maintenant qu’on a terminé la configuration on va créer notre fichier et le transférer vers le Raspberry. voici des captures de ma configuration:

On clique sur « Create Hyperion Configuration » tout en bas, on sauvegarde notre fichier, en se rend sur l’onglet SSH, enfin on clique sur « Send Config » vous devez voir ça en retour :

hyperion8

10-Redémarrer Hyperion en cliquant sur « stop » puis « start » vous devez voir l’effet de démarrage, et un super Ambilight qui fonctionne, félicitations !

En bonus, je vous met les liens vers les fichiers de calibrations, et quelques captures d’écran de l’application Android

Fichiers de calibration des couleurs

Fichiers de correction Gamma : ajuster les valeur RGB du Gamma si la couleur grise est colorée.

Image blanche pour correction du whitelevel.

Captures de l’application Hyperion Android.

Mon tutoriel touche à ça fin, rendez vous dans un mini tuto pour voir comment intégrer un Ambilight à sa domotique. je vous invite à me suivre sur les réseaux sociaux pour ne rien manquer

A bientôt !

Partager sur :

55 réflexions au sujet de “Faire de l’Ambilight avec un Raspberry et Hyperion

  1. Mercii bcp pour les explications, j’ai déjà un Ambilight et ce tuto m’a permis de corriger les couleurs. Super

  2. Merci ça donne envie !!

    Peux tu detailler le cas où on utilise une source type playstation. Stp.

    Merci très bon article

    • Bonjour Alain, voila j’ai ajouté un schéma de branchement Grabber selon le cas d’utilisation, côté software, aucune ligne de commande n’est nécessaire, le Grabber que j’ai mis en lien est un type UTV007 qui est reconnu directement par le Raspberry pi sans aucun driver.

  3. Bonjour,
    Merci pour ce super article.
    Question, avec un adaptateur péritel vers RCA branché sur une sortie TV on pourrait du coup prendre tout ce qui passe sur la TV?

  4. Bonjour
    Super article tuto
    J’ai une shield nvidia qui me sert pour tout (j’ai pas de boxtv)
    Si j’ai bien compris je dois faire entrer la sortie hdmi dans le rpi ?
    Mais fais je sortir le signal dans ma tv alors ?

    • salut Manu, si je comprend bien, ton shield n’a qu’une seule sortie Hdmi, et qui va vers la Tv, c’est ça ? si c’est le cas tu aura besoin d’un Hdmi splitter qui va te permettre d’avoir 2 sorties Hdmi, une vers le téléviseur, et l’autre vers le Raspberry en passant par le Grabber, mais tu aura encore besoin d’un convertisseur Hdmi RCA, parceque le Grabber n’accepte pas l’Hdmi, les liens sont au début du tuto.

  5. bonjour j’ai actuellement en projet de faire un ambilight j’en ai déjà fait un avec un arduino qui fonctionne bien, mais voilà avec le raspy ça sera quand même mieux puisque je pourrais lancer les vidéos directement, par contre j’utilise comme bande leds des WS2801 es-ce que ça ira? et surtout comment les branchés
    merci

  6. En tout cas, suivi à 200% par Zak car j’avais un soucis hardware et il m’a bien aidé pendant 2j pour les diagnostics et l’ambilight fonctionne chez moi maintenant! c’est trop beau , merci encore 🙂

  7. Bonsoir, je vais bientôt faire l’acquisition d’un nouveau téléviseur et j’aimerai installer une sorte de système ambilight comme celui-ci.
    J’aurai plusieurs questions à poser. La première est que j’ai plusieurs systèmes, à savoir, une xbox 360, une xbox one, une wii u ainsi qu’une PS3 qui utilisent mes 3 ports HDMI sur la TV actuelle. J’ai un HDMI switcher qui me permet de mettre deux sections HDMI sur un des 3 ports.
    Pourrai-je donc utiliser cet HDMI switcher vers le HDMI to RCA afin d’avoir mes 4 appareils sous ambilight ?

    De même, ma TV a le TNT intégré et je passe par l’antenne, donc avec un fil d’antenne pour recevoir les chaines télévisées. Si je n’utilise pas le rasp via l’antenne, je suppose que je n’aurai pas les leds vu que le port HDMI ne sera pas sollicité ?

    Par ailleurs, si le fait d’utiliser un HDMI switcher fonctionne comme cité plus haut, puis-je bénéficier du 4K via mes câbles HDMI ainsi que de la technologie HDR qui sera présente sur mon téléviseur ?

    Et dernière question, pour utiliser ces appareils, il ne nécessite pas d’être branché à un ordinateur on est d’accord ?

    Merci d’avance pour votre retour,
    Bonne soirée.

  8. Bonjour Alex, dans ton cas, il faut que toutes tes sources puissent passer le signal vers la tv et le raspberry pi (l’ordinateur) donc chaque source doit avoir 2 sorties hdmi. (ce qu’on peut l’assurer avec un hdmi splitter) mais dans ce cas il faut acheter 4 hdmi splitter. et puis il faut les rassembler tous avec un hdmi switcher.
    Pour faire simple et économique, tu va acheter un hdmi switcher de 4 entrées comme celui-la https://amzn.to/2HKo6tr (ça supporte le 4K et avec une télécommande en plus), sa sortie va être branchée vers un hdmi splitter comme celui-là https://amzn.to/2Fzm5Ox (pour avoir tjr du 4k) ce dernier possède 2 sorties, une va être branchée sur la tv, et l’autre sur le -hdmi to rca- vers grabber vers raspberry pi. ok ?
    Pour ta 2ème question c’est un peu flou, je t »invite à relire le tuto pour comprendre le principe de fonctionnement, car il n’ya aucune relation entre le raspberry pi et l’antenne de TNT. mais ce que je peu te dire là, c’est que tu pourra pas faire fonctionner les leds avec l’image de TNT intégrée, il faut considérer la TNT comme les autres appareils et qu’elle fournisse une sortie externe.
    Pour la 3éme question, oui tu pourra garder la qualité 4k et l’HDR si tu achète le mato compatible, comme ceux que je viens de te montrer.
    pour la 4ème question, le seul ordinateur ici c’est le raspberry pi, c’est lui qui va recevoir un ‘duplicata’ d’image, l’analyser, et envoyer le signal au leds.
    j’espère que c clair mtn.

  9. Bonjour, super tutos ! je vais m’y lancer très rapidement.

    Du moins j’aurais une question est ce possible d’intégrer une bande led supplémentaire au niveau d’un meuble par exemple, tout en dupliquant la bande en bas de la tv ?

    Merci 🙂

    • super ton idée de dupliquer la bande ! je dirais oui et non, il faut testé. on peut jouer dans le fichier de config et voir ce que ça donne, moi j’ai utilisé une bande séparée connectée à une Wemos D1. et j’ai créer 2 fichier de config et je lance 2 instances d’hyperion. sinon je vais testé cette possibilité quand j’aurais un peu temps.

  10. Bonjour Zakaria,

    Super tuto, si j’achète tout le matos, est-ce que tu peux venir chez moi faire le montage ???
    Je peux également me déplacer avec mon téléviseur.
    Je veux juste l’ambilight sut ma tv, j’ai juste une box et pas de console.
    Merci pour ta réponse.
    Cordialement

    • Bonjour Alain, you make me smile 🙂
      si je pouvais venir je t’aiderai à le faire toi-même. mais dommage ça serai pas possible se déplacer, sinon c’est pas vraiment compliqué, je viens d’ajouter des liens pour connecteurs donc plus besoin de souder, côté logiciel tu vas juste copier une image d’openelec ou libreelec sur une carte SD, insérer la et je peux t’aider à distance.

  11. Hello,

    Merci pour ton super tuto.

    J’ai commandé tout le matos sur Amazon. Tout est à ma portée sauf… Sauf que je ne vois pas comment alimenter le bandeau LED. J’ai pris l’alimentation que tu indique, et j’ai l’impression qu’il me manque un adaptateur ou un truc du genre.

    Peux-tu éclaircir ce point svp ?

    Merci !

    • Salut, désolé c’est de ma faute j’ai pas mis le lien pour un connecteur qui facilite les choses. tu aura à couper la tête d’alimentation et tu repère le plus et le moins et tu les joins à la bande. mais j’esprère que tu puisse trouver un connecteur femelle garder ton alimentation propre. voici à quoi ressemble https://amzn.to/2JhrjBu

      • Super merci pour ton retour rapide.

        Autant le côté informatique c’est bon (vaut mieux pour moi, c’est mon métier) autant l’électronique / électronique je ne connais pas.

        Je vais couper mon alim, et si je veux faire plus propre que les soudures je prendrai un connecteur 5v vers 5v et gnd vers gnd, ça doit bien exister !

        Merci je posterai une vidéo un fois fini !

        • Si je fais un montage comme ça, pas de risque d’un point de vue électrique ? Je trouve ça relativement propre et ça m’évite les soudures …

        • Et bien ça fonctionne parfaitement !
          Et le tout sans aucune soudure.

          Je n’ai plus qu’à regarder pour faire fonctionner mon grabber (je n’ai pas pris le même que toi, j’aurai peut-être dû…)

          En tout cas merci, et une vidéo du résultat dès que le grabber fonctionne !

          • Normalement si ce n’est pas un utv007 ça sera peut être impossible de le faire fonctionner, c’est une question de drivers difficile à trouver pour linux. c’est pour ça je recommande de choisir exactement le mato comme dans le tutos. je le dis encore une fois si quelqu’un lit ce commentaire. Attention au Grabber il doit être un utv007.

  12. Salut Zakaria, merci pour le tuto. J’ai fait la section HYPERION sur pc et j’ai généré le fichier hyperion.config.json. Que fait avec ce fichier? faut-il le copier dans ca carte SD? à la racine de la SD?
    d’avance merci pour ton aide.

  13. Salut Zakaria
    en attendant mes commandes, je me suis amusé à configurer hypercon.
    Tu as peut être une explication ou alors bug du prog.Hyrpercon compte 90 LEDS
    ce qui est jusque pour ce que je prévois de le faire sans COCHER LED BUTTON RIGHT,
    Quand je COCHE LED BUTTON RIGHT; Jarhyrcon compte 91 LEDS!!! celà risque de poser
    des problèmes en situation réelle; non?
    je sais pas comment faire pour Upload des captures d’écran.

    • 🙂 les cases à cocher sert à indiquer qu’on a des leds au coins (corners) dans ton cas tu auras pas à cocher ça. les leds au coins sont déja remplacées par les soudures ou les connecteurs. sinon sans matos tu auras des erreurs dans ta simulation, si tu trouves des soucis le jour J contactes-moi via le messenger de la page facebook. à bientôt

  14. Bonsoir,

    un grand merci pour ce tuto.

    J’ai un ampli Onkyo avec deux sorties ça peut marcher en branchant directement sur le HDMI2AV ?

    Est ce qu’il existe un moyen d’allumer et d’éteindre le raspberry en même temps que la tv ?

    Et dernière question, est ce qu’un raspberry pi zero (non wifi) suffit pour faire fonctionner tout ça ?

    Merci d’avance

    • bonsoir, 1- le principe est simple: il faut que la même image soit transmise à la tv et en même temps au raspberry pi. 2- pour éteindre le raspberry en même temps que la télé tu peu ajouter un récepteur ir et faire un script (chez moi c’est l’inverse c’est le rpi qui allume et eteind la télé via la technologie CEC) sinon tu peu bricoler un bouton ON/OFF (y a un tuto sur ce blog). 3- oui le RPI zero est parfaitement suffisante pour faire un ambilight mais seulement grabber externe (pas de kodi dessus).

  15. Bonsoir merci beaucoup pour tes réponses.

    en fait je veux vraiment juste que le raspberry serve pour l’ambilight, je n’ai pas l’intention de mettre kodi ou autre dessus.

    J’ai mon ampli Onkyo (TX-NR656) avec les différentes sources dessus, et je veux juste faire en sorte que l’ambilight soit dispo sur toutes et comme il y a sur cet ampli 2 sorties HDMI avec le même signal je me dis que ça doit être bon. (il me semble d’ailleurs déjà avoir vu cela sur un tuto ambilight justement).

    J’ai une télécommande Harmony Ultimate, du coup je demande si plutôt que de faire un bouton ON/OFF sur le rasp s’il n’y a pas la possibilité de l’allumer et l’éteindre par le wifi ou bluetooth.

    • bonsoir, j’ai jeté un coup d’œil sur le back de ton ampli pour voir s’il y a une sortie RCA histoire de la brancher directement sur le grabber. pour le ON/OFF c’est possible d’ajouter un récepteur IR et programmer l’extinction de l’rpi avec les mêmes trames de la télé mais ça nécessite un eu de casse tête. sinon c possible aussi de l’éteindre via son mobile par wifi. personnellement je laisse mon rpi tourner h24. ça permet de mettre de jolies effets ambilight même si la télé est éteinte.

  16. Hello,

    Comme promis, une vidéo de mon ambilight :
    https://youtu.be/FIAQf5OEpKg

    Ça marche super bien.

    Seul soucis : je suis limité à du 1080p même sur des périphériques 4k.
    J’ai bien pris tous ce que tu recommande. Mais j’ai l’impression que ça viens de ladaptateir HDMI VGB.

    Tu penses que ça peut venir de là ? Il faut un adaptateur spécial pour la 4K ?

    • hello, merci pour la vidéo super ton ambilight, mais essaye de mettre une valeur de 100 voire moins dans la case « time » sur la section « smooting » comme ça sera plus réactif ton ambilight ( pas de retard pour le changement de couleur) concernant le 4k j’avais déjà répondu à un commentaire en haut. tu dois utilisé un hdmi splitter 4k (pas hdmi to rca ) https://amzn.to/2Fzm5Ox bonne journée.

      • Hello,

        Merci pour le conseil de conf ! Je vais regarder ça.

        Oui c’est bien ce que j’ai fait, actuellement j’ai mes périphériques qui sont branchés sur un switch hdmi compatible 4K, lui-même branché sur le spliter hdmi compatible 4K, avec une sortie vers le HDMI / rca et une autre vers la TV.

        Quand je branche pas le hdmi vers rca j’ai bien de la 4K. C’est pour cela que je me posais la question.

          • Oui je sais, c’est ce que j’ai fait.

            Mais le switch HDMI cale toutes les résolutions sur la résolution la plus faible.

            L’adaptateur hdmi vers RCA doit être en 1080p,donc toutes mes résolutions max sont en 1080p.

            Il faut bien un HDMI vers RCA 4K pour profiter de la 4K.

            Bref, merci pour le tuto !

    • bonjour, oui c’est le cas chez moi, monter un dd sur le rpi, et lire les films avec kodi. pas de soucis, il faut juste activer le grabbage interne, dans ce cas tu n’aura besoin ni de HDMI to RCA ni de hdmi splitter ni de grabber, le cable hdmi va du rpi vers la télé. mais si tu as d’autres sources externes dans ce cas tu aura besoin de hdmi splitter pour dupliquer l’image, la convertir en rca avec hdmi to rca, et la donner au grabber, le lien que tu as mentionné c’est un Hdmi to rca pas un splitter, bon tout est expliqué en haut, faut juste lire attentivement.

  17. Bonjour,
    Super tuto ! Il y a juste un soucis pour la 4k, le matos HDMI 4k 50/60 hz vers RCA coûte très cher, en général on tape au dessus des 200 euros.
    J’ai trouvé sur le site lightberry.eu le HDMI kit 5 on est à une centaine d’euros, il est plug & Play, intégrant un convertisseur HDMI 4k hdcp2.2 compatible 4k en 30, 50, et 60hz directement dans le grabber UTV007 (le meilleur pour le raspberry), Il il suffit de brancher le port USB dans le raspberry, et il a un HDMI in out, donc plus besoin du splitter 2 sorties. je vais le commander et vous ferai un retour ici.
    J’avais un l’ambilight qui fonctionnait parfaitement sur mon écran en 1080p, mais je l’ai fait avec des leds ws2812b connecté sur le gpio18 du pi3. Ici ce sera avec du ws2811 en 12v toujours commandé par le gpio18.
    Cordialement,
    Aegnor

    • Salut, merci bcp pour ton commentaire. moi je n’ai jamais testé le 4K j’ai donné précédemment des liens pour le mato 4k en attendant les retours des amis de blog, mais j’ignorais que le HDMI to RCA doit aussi être compatible 4k, Sinon pour les 200€ je pense que c’est un peu sur-estimé, je n’ai pas le temps pour faire le calcul, si quelqu’un veut le faire il y a les liens des adaptateurs 4K dans ma réponse au commentaire d’Alex. et j’ai trouvé cette adaptateur HDMI to RCA compatible 4K sur aliexpress qui coûte 20€ https://goo.gl/5DukRC , on compare ensuite le total avec le prix du HDMI KIT 5 de lightberry qui coûte 108€. finalement il reste bcp mieux car il est plug and play.

      • Bonjour Zakaria,
        Il y a en effet des adaptateurs annoncés « 4k » mais uniquement en 24hz car ils sont compatibles uniquement en HDMI 1.4, et il faut imperativement du HDMI 2.0, mais c’est vrai c’est vrai qu’ils coûtent une bouchée de pain, j’en ai essayé un et malheureusement si la source émet en 50 ou 60hz, l’ambilight ne réponds pas
        Je viens de commander un switch 7 entrées 1 sortie en HDMI 2.0, j’ai déjà malheureusement reçu le splitter 4k, mais bon ce ne sera pas inutile 😉
        Normalement le HDMI KIT 5 devrait être plus rapide à arriver car il vient de Pologne…
        Et je me ferai un plaisir de tester ça 😛
        À bientôt,
        Aegnor

  18. Hello Zakaria !

    Merci beaucoup pour ce tuto, j’ai un Raspberry Pi en trop, j’aimerais tenter ce projet !
    Tout est clair (même si je débute) mais une chose m’échappe au niveau des branchements. J’ai bien compris qu’il fait un adaptateur pour l’alimentation ou couper l’embout pour alimenter le système. Seulement sur ton schéma, les câbles rouge et noir font comme une dérivation vers l’alim et le raspberry pi…Comment on fait ça? 🙂 Merci de ton aide !

    • bonjour, le plus important c’est le Ground, on doit joindre un morceau de cable noir (jumper femelle) vers le Ground du RPI, (seulement le noir pas le rouge) ensuite on joint les extrémités de la bande entre eux (noir au noir et rouge au rouge). bon, une fois tu auras la bande tu saura comment faire, c’est exactement comme le schéma.

Laisser un commentaire

© 2018 Made with love by OumaWEB