Bonjour à tous ! comme promis, après un long article sur le RFLink 433Mhz, aujourd’hui on va parler du du RFLink 2.4Ghz. Non ! il ne s’agit pas d’un autre RFLink, c’est juste un tranceiver, qu’on va rajouter à notre précédente réalisation, afin de pouvoir contrôler des modules 2.4Ghz. Le montage qui nous intéresse ici, est celui qui permet le contrôle des lampes Milight en utilisant le tranceiver NRF24L0. À savoir, il existe d’autres montages avec des différents transmetteurs/récepteurs, qui permettent de contrôler d’autres lampes comme les Philips Living Color. Avant d’entamer le tuto RFLink Milight je ferais une petite présentation, pour ceux qui ne connaissent pas encore ces lampes low cost.

 

Qu’est ce que les Milight ?

Milight peut être décrite comme l’alternative économique des Philips Hue, c’est une gamme de produits comprenant : des lampes led RGBW, des contrôleurs pour ruban à leds RGB, des télécommandes, ainsi que des ponts wifi pour rendre les Milight connectées. Chez moi, 60% de mon éclairage est en Milight, j’ai des lampes RGBW de 9w et 6w et des bandes à leds 12v. l’éclairage est confortable, la consommation est faible; et pour la durée de vie, je vous dis que cela fait 18 mois que je les allument quotidiennement sans que ça claque. Pour le prix je vous laisse comparer :

-Lampe RGBW :

milight-bulb

voir sur : Amazon   Aliexpress

-Contrôleur de bande à leds

voir sur : Amazon   Aliexpress

Télécommande 2.4Ghz

voir sur : Amazon   Aliexpress

-contrôleur WIFI

voir sur : Amazon   Aliexpress

 

voici une image du principe de fonctionnement :

 

 

Pourquoi un RFLink 2.4 Ghz ?

Comme on vient de voir sur la photo précédente, les Milight son contrôlées par une télécommande RF 2.4Ghz; si on veut les contrôler via internet ,il nous faut acheter le contrôleur WIFI, ce dernier, peut être intégré à la domotique via l’API Milight. Sous Jeedom il existe le plugin wifilight v2 pour 4€ qui permet le contrôle via API. sur le Dashboard les lampes changent d’état virtuellement.  Cependant, si on utilise la télécommande RF, ça ne passe pas par le contrôleur Wifi, et on perd l’état. L’intérêt du RFLink avec Jeedom c’est qu’il fait le rôle du contrôleur wifi, et en même temps capte les trames de la télécommande, de façon à mettre à jour l’état. ça nous permet d’économiser l’achat d’un contrôleur wifi voire même une télécommande RF. (le plugin wifilight aussi)

 

Montage et activation du RFLink Milight :

Il existe deux type de tranceiver NRF24L01, avec et sans antenne, ils ont une bonne portée, qui est supérieure à celle de la télécommande officielle.

-NRF24L01+

NRF24L01

voir sur : Amazon   Aliexpress

-NRF24L01 +PA+LNA

voir sur : Amazon   Aliexpress

 

le montage est le suivant :

 

RFlink-2.4ghzRFlink-2.4ghz

 

après avoir effectué le montage, on branche le RFLink sous windows, et avec RFLinkloader.exe, on active le protocole Milight  :

 

rflink-milight

Pour voir comment téléverser le firmware, voir l’article précédent 

Si vous avez RFLink déjà branché sous Jeedom vous pouvez activer le protocole en envoyant la commande suivante :

 
 

rflink-milight-pair

Vous pouvez vérifier l’activation en envoyant la commande :

 
 

et en regardant la log Rflink_node :

 

Inclusion de la télécommande sous Jeedom :

La procédure du plugin RFLink et différente à celle du plugin wifilight v2. Sur ce dernier on ajoute les équipements, lampes par lampes, et on peut les attribuer à des objets. Sur le plugin RFlink on ajoute des télécommandes; donc une fois on fait l’inclusion de la télécommande, toutes les commandes et les zones apparaissent sur un seul équipement; pour les séparer on doit créer des équipements virtuels. On active le mode inclusion et on appuie sur le bouton ON de la télécommande, un équipement apparaît :

milight-jeedom

On clique sur l’équipement, on l’active, et on sauvegarde. sur la liste des commandes on clique sur la commande ON pour tester. la lampe s’allume. Si on appuie sur les autres  boutons zones de la télécommande, on aura la création des commandes sur le même équipement d’où l’intérêt des équipements virtuels.

 

Inclusion Milight sans télécommande

Si vous disposez de lampes, mais vous n’avez pas de télécommande ou contrôleur wifi, vous pouvez les piloter avec RFLink, la procédure sous Jeedom est très simple  : tout d’abord vous devrez savoir quelle lampe avez vous sous les mains. il existe :

-CCT : pas de couleurs,  lumière blanche en deux types froide et chaude (ID=5Axxxx).

-RGBW :  avec couleurs RGB et un seul type de lumière blanche froide ou chaude (ID=xxxxxx).

-RGB+CCT : couleurs RGB et deux type de lumière blanche froide et chaude (ID=20xxxx).

-RGB : pas de lumière blanche, généralement se sont des contrôleurs pour bandes à leds de 4 fils (ID=A4xxxx).

Chaque type est caractérisé par un ID (que j’ai mis entre parenthèse), ça va nous servir au moment de l’appairage. Voici un exemple de commande pour appairer une lampe RGBW :

 
 

10 : le numéro 10 signifie que la commande est envoyé du contrôleur vers RFlink.

MiLightv1 : nom du protocole.

0634 : ID de l’appareil (télécommande)

01 : numéro du canal ou zone de la télécommande.

8690 : DATA ici c’est une couleur.

PAIR : le type de la commande.

Sur le plugin RFLink, on clique sur configuration et on copie la commande dans la case ‘Envoyer’. on coupe l’électricité sur la lampe s’elle est alimentée. on appuie sur l’interrupteur pour la réalimenter et on clique ‘Envoyer’ (on ne doit pas dépasser 3 seconds)

 

Si la lampe clignote 3 fois alors l’appairage est concluant. On active ensuite le mode inclusion. on le laisse activé et on clique sur configuration pour envoyer la commande ON:

 
 

On ferme l’onglet configuration. on constate la découverte d’un nouveau équipement avec l’ID similaire à celui de la commande.

Si vous voulez ajouter d’autres lampes de même type, vous envoyer la même commande, en changeant le numéro de switch (canal 01/02/03/04) Vous pouvez ajouter autant de lampes que vous voulez en changeant l’ID. à noter que l’ID pour les CCT doit commencer par 5A, pour les RGB+CCT(RGBWW) doit commencer par 20, et pour les RGB par A4.

 

RFLink Milight : le retour d’état

Comme je vous ai dit avant, le contrôleur n’est qu’une passerelle wifi qui envoie des commande RF aux lampes, il ne peut pas savoir si la télécommande a envoyé des trames, et puisque les lampes ne donne pas un retour sur leur état, le plugin wifilight affiche seulement l’état de la dernière commande envoyée par le contrôleur wifi. Par contre, le RFlink permet de capter les trames de la télécommande et mettre à jour l’état. L’idée, est de créer un virtuel qui récupère l’état, quoi que ce soit l’émetteur de commande ou le plugin utilisé. on commence alors par la création d’un équipement virtuel :

On crée 4 commandes action et une commande info :

les deux premières commandes ON et OFF seront visibles et servent à envoyer les commandes ON/OFF. Les deux autres ON T et OFF T, ça ne sert à rien de les afficher il vont servir à mettre à jour l’état si on utilisent la télécommande, et ce, via un scénario. Sur la commande ON, on clique sur la roue crantée et on ajoute la commande qui fait allumer la lampe.

On fait de même pour la commande OFF :

N’oubliez pas d’enregistrer et de tester. On crée ensuite un scénario pour mettre ajour l’état avec les commandes ON T et OFF T

Notre virtuel ressemble à ça :

il ne reste qu’à le rendre beau avec un widget. Si vous utilisez des commandes de couleurs et d’intensité et vous trouverez des soucis avec l’état, pensez à le régler avec la méthode de virtuel. Je reste bien entendu disponible pour vos questions et vos remarques, n’hésitez pas à suivre la page facebook pour ne rien louper 🙂 Hasta la vista !